Arnaque à l'héritage ! - Étude Généalogique Savary
16198
post-template-default,single,single-post,postid-16198,single-format-standard,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-9.1.2,qode-theme-etude savary,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Arnaque à l’héritage !

Arnaque à l’héritage !

Tout le monde le sait, les fraudeurs et arnaqueurs n’ont pas de limites ! Après l’arnaque « aux grands-parents » ou l’arnaque au téléphone (ministère du Revenu) voilà qu’ils s’attaquent au monde des successions !!

Depuis de nombreuses années, nombre d’entre vous ont dû recevoir des courriels leur promettant, dans un mauvais français, qu’ils pourraient recevoir des millions de dollars de la part d’un riche donateur exilé. Bien entendu tout cela n’est qu’une fraude, qui n’a pour but que de vous soutirer de l’argent. Peu de personnes se sont laissées bernées tant l’arnaque était peu subtile.

Depuis de nombreux mois on voit poindre à l’horizon une arnaque plus complexe mais surtout plus réaliste dans son approche. Le modus operandi est toujours le même. Vous recevez un courriel vous disant que vous pourriez avoir des droits dans une succession, et on vous donne les coordonnées d’un cabinet d’avocats ou de notaires avec généralement un lien cliquable. A ce moment-là vous vous retrouvez sur un site similaire d’un grand cabinet d’avocat ou de notaires ayant pignon sur rue.  Malheureusement le site est un leurre monté par les fraudeurs. L’arnaque peut débuter… Il vous est envoyé, toujours par courriel, des documents à signer sur le papier à entête du cabinet d’avocat/notaire et même parfois d’un généalogiste successoral. Tout cela n’a malheureusement pour but que de vous soutirer de l’argent ou des informations personnelles.

De telles pratiques mettent à mal notre profession et notre façon de travailler avec les héritiers. Il existe plusieurs étapes que les généalogistes successoraux se doivent de respecter dans l’obtention de documents, mais un des points capitaux est qu’il n’est jamais demandé à un héritier de faire une avance ou de débourser le moindre dollar afin de faire avancer le règlement d’une succession. Encore moins d’avancer une somme d’argent pour que l’on lui révèle un droit dans une succession.

Dans le doute prenez contact avec votre notaire ou votre avocat afin qu’il fasse les vérifications nécessaires.